Rencontre avec les migrants des villages de Gory et de Kaniara après le lancement des travaux d’AEP… Le rêve est devenu réalité !

samedi 20 février 2016
par  JL Gaget
popularité : 37%

logos

Le samedi 6 février 2016, les membres de la commission Lakamané de l’association des Amis du Jumelage ont reçu dans la salle de musique de Marolles-en-Hurepoix les associations des migrants des villages de Gory et de Kaniara, commune rurale de Lakamané au Mali. Le but de cette réunion était de faire le point après le démarrage des travaux des adductions en eau potable (AEP) dans les deux villages dans le cadre du programme de coopération décentralisée du réseau Essonne, Diéma, Douentza, Nioro-du-Sahel (EDDN) piloté par le Conseil Départemental de l’Essonne et validé par une convention opérationnelle signée par les mairies des villes jumelles de Marolles-en-Hurepoix et de Lakamané.

Avec les migrants de Gory Avec les migrants de Kaniara

Les membres de la commission Lakamané avec les migrants des villages de Gory et de Kaniara, commune rurale de Lakamané au Mali

Cette nouvelle rencontre avec nos amis migrants suivait tout naturellement le lancement des travaux qui avaient débuté en janvier dernier après la réalisation du budget global accepté par tous les partenaires et par tous les co-financeurs. Qu’ils en-soient tous ici vivement remerciés pour leur participation solidaire aux programmes « eau ».

« C’est d’une toute petite graine qu’est sorti le plus grand arbre » proverbe malien. En effet, plus de deux années auront été nécessaires pour trouver le budget permettant la réalisation du programme. Les fonds ont des origines institutionnelles mais aussi privées.

Le budget total du programme représente un montant de 180 617 € réparti comme suit :

- Pour la partie Malienne* le montant maximum du budget est fixé à : 17 535 € * Les fonds représentent des débours et des travaux effectués par les villageois

- Pour la partie France le montant maximum du budget est fixé à : 163 082 € Versements des fonds sous la responsabilité du CD 91** : 89 682 € ** Les fonds proviennent du CD 91 – du MAEE – de la ville de Marolles-en-Hurepoix – de l’Agence de l’Eau de Seine Normandie (AESN) Versements des fonds sous la responsabilité des Amis du Jumelage*** : 74 000 € ***Les fonds proviennent des Amis du Jumelages - des associations de migrants KHASSO Solidarité et A.R.G.F. - de la Fondation Abbé Pierre - du Conseil de Région Île-de-France.

La réunion commença par un exposé qui permit de faire le point de situation des travaux en cours en s’appuyant sur le premier compte rendu mensuel du Maire de Lakamané. Ensuite, une synthèse des dépenses fut présentée qui faisait apparaître les avances consenties par contrat aux entreprises à hauteur de 75 456 €. Puis, il fut abordé le calendrier des prévisions de versements des fonds sur le compte projet de coopération de la Mairie de Lakamané. L’objectif étant de pouvoir virer très prochainement sous la responsabilité des Amis du Jumelage la somme de 60 000 euros. Le reliquat des fonds soit 14 000 € devra être réalisé en avril prochain.

Les tableaux de marche des travaux établis par les entreprises montrent que les travaux ont réellement débuté le 22/01/2016. Les deux entreprises chargées des Lots 1 (stockage et distribution de l’eau potable) et des Lots 2 (pompage de l’eau par panneaux solaires) prévoient la fin des travaux pour le 21/05/2016. Les premiers essais des installations devraient pouvoir débuter vers le 20/03/2016. La livraison des installations auront vraisemblablement lieu au début du mois de juin. Ce calendrier correspond aux exigences formulées lors de l’appel d’offre. Les premières photos envoyées par M. Mamadou Diallo, Maire de Lakamané sont très encourageantes.

JPEG - 60 ko

Le Maire de Lakamané pose devant un des châteaux dans l’atelier de fabrication de ZE SOLAIRE KAARTA

JPEG - 194.4 ko

puis discute avec les villageois de Gory et de Kaniara pour leur exposer le déroulement des travaux de terrassement à faire avec les entreprises

Les premiers travaux dans le village de Gory ont été un événement inimaginable avec l’arrivée, le 2 février 2016, d’une équipe de forage. Dans l’appel d’offre il avait été décidé de faire réaliser un deuxième forage pour renforcer celui déjà existant qui avait été mesuré l’an passé avec un débit de 2 m3/h.

JPEG - 24.7 ko JPEG - 32.4 ko

Les villageois ont assisté aux opérations de forage et à la descente des tubes dans le puits de forage

JPEG - 238 ko

Le forage est un succès. Le maire de Lakamané a pu vérifier la présence de l’eau. L’ingénieur a certifié un débit de 3,5 m3/h

Grâce à la force de notre réseau EDDN, à la détermination de nos associations partenaires, dont Essonne-Sahel est chef de file, et avec à l’aide précieuse de tous les bailleurs et des co-financeurs, l’accès à une eau potable de qualité va pouvoir améliorer dans quelques mois la vie quotidienne des villageois de Gory et de Kaniara. Ces éleveurs du Sahel de la commune rurale de Lakamané en rêvaient depuis des décennies. Ils auront été patients. Ils savent maintenant pourquoi ils doivent travailler en équipe avec la société chargée de réaliser les Lots 1. Ils creusent des tranchées pour enfouir le réseau de distribution des bornes fontaines. Ils creusent les fondations des châteaux d’eau qui s’élèveront à huit mètres de hauteur. Dans quelques mois les corvées d’eau quotidiennes des femmes et des enfants de ces villages deviendront de vieux souvenirs.

JPEG - 49.5 ko JPEG - 17.8 ko

JPEG - 12.9 ko

Bientôt le rêve deviendra une réalité pour les habitants de Gory et de Kaniara à l’instar des villages de Guingui et de Foutougou.

Au moment de nous séparer, nous avons réalisé quelques photos de groupe devant l’entrée principale de la salle de musique. Nos amis migrants nous rappelèrent une nouvelle fois combien ils étaient heureux de voir aboutir ces projets d’aménagement en eau potable. Les vingt et une années d’efforts de coopération décentralisée menée par notre association et par notre municipalité au profit des habitants de Lakamané, ne s’achèvera pas avec la réalisation de ce programme ambitieux. Nous travaillons déjà sur un nouveau programme triennal 2016-2018. Nous voulons doter les villages de Guingui et de Foutougou de châteaux d’eau de plus grande capacité de stockage et aménager l’annexe de la Mairie de Lakamané de moyens numériques modernes. Pour cela notre association les Amis du jumelage a encore besoin de votre aide financière… pour pouvoir passer encore une fois « du rêve à la réalité » ! Vous trouverez sur le site de la Mairie de Marolles-en-Hurepoix dans la rubrique des associations - les Amis du Jumelage un formulaire téléchargeable pour faire un don.

Vincent FAUVELL-CHAMPION Responsable de la Commission Lakamané Association des Amis du Jumelage de Marolles-en-Hurepoix