Bas-fond de Kembé

Commune de Diakon (cercle de Bafoulabé)
lundi 20 octobre 2014
popularité : 9%

JPEG - 241.4 ko

Réalisation 2013-2014

Projet Aménagement du bas-fond de Kembé
Contexte Suite à la demande des ressortissants, en France, du village de Kembé, une étude a été réalisée sur l’aménagement du bas-fond. La priorité définie par les villageois étant la remontée de la nappe phréatique, un premier site, à proximité du village, avait été identifié. L’étude a fait ressortir un coût très élevé de l’aménagement (coût de réalisation du barrage de110 millions FCFA), dû, notamment, à des difficultés techniques (barrage sur trois lits mineurs). D’autre part, cet aménagement ne générait pas de revenus importants, du fait de la faible surface inondée (huit hectares).
Il est proposé un aménagement moins coûteux, situé plus loin du village, mais permettant une augmentation des ressources, avec une surface exploitable de 18 hectares.
En complément, pour favoriser la remontée du niveau de la nappe phréatique, il est proposé de mener une étude complémentaire sur un site où les villageois avaient réalisé un aménagement précaire.
Objectif Constituer une réserve en eau, permettant d’améliorer les ressources en eau du village pour la satisfaction de ses besoins domestiques, pastoraux et d’accroître les ressources agricoles par une valorisation des terres submergées. Ces ressources, de par leur potentialité, permettront de développer sensiblement les revenus économiques du village.
Résultats attendus
- Remontée de la colonne d’eau des puits ;
- Création de ressources agricoles par l’aménagement de terres inondées exploitables en culture de décrue (riz), de contre saison (maïs) et de maraîchage, assurant une plus grande disponibilité et diversité locale de ressources alimentaires ;
- Augmentation des revenus des exploitations agricoles ;
- Enrichissement global du village par l’organisation de la vente des excédents de production sur le marché régional.
Bénéficiaires
- La répartition du parcellaire du bas-fond permet à toutes les familles de cultiver dans le bas fond. C’est donc tous les habitants du village qui en bénéficient.
- La remontée de la colonne d’eau dans les puits rend l’eau plus facilement accessible et libère du temps pour les femmes.
Les femmes maraîchères tireront des revenus de la vente de leur production.
Prestataires
- maîtrise d’ouvrage déléguée et accompagnement pour la valorisation du bas-fond ;
- contrôle et surveillance technique de la construction du barrage.
Calendrier réalisé en 2013-2014
Partenariats

- Commune de Cachan ;
- Association des migrants du village de Kembé ;
- Commune de Diakon ;
- Essonne-Sahel ;
- Bénéficiaires.


Portfolio

Kembé bas fond oct 2007 JPEG - 29.9 ko

Agenda

<<

2017

>>

<<

Décembre

>>

Aujourd'hui

LuMaMeJeVeSaDi
27282930123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois